mercredi 10 août 2011

Point de vue de Rose

Suite à la demande de Lau, voici le chapitre 8 vu par Rose. 


Petite Rappel:


Ian vient d'être agressé à St Antoine. Erin vient de le trouver et attend que Dimitri la rejoigne.




Enfin une minute à moi !
Je viens juste de boucler les dossiers et organiser les équipes pour le mois quand mon téléphone sonne.
Moi qui pensais aller me faire une petite séance lecture dans ma chambre.
C'est Dimitri au téléphone, il est énervé, j'ai du mal à comprendre ce qu'il me raconte mais les mots IAN, INCONSCIENT, ST ANTOINE, SANG, URGENCE résonnent en moi et font que je pars immédiatement.
Dim m'a demandé de les prendre à la sortie de St Antoine. Je prends la voiture et me mets en route. Il me faut quinze minutes pour les rejoindre, quinze minutes où l'angoisse m’envahit. Je suis totalement paniquée à l'idée que Ian soit blessé, comment est-ce possible ? Il est l'un des plus entrainés de l'institut, très fort, très habile...oui très habile de ses mains surtout...mais là n'est pas le sujet.
Quand j'arrive, je vois que Dim tient Ian contre lui, il semble totalement inconscient. Je vois également qu'Erin est là elle aussi. Incroyable, elle est vraiment tout le temps fourrée avec lui celle là ! Elle ne voudrait pas le laisser !



- Que lui est-il arrivé ?



Je sais que mon ton est brusque mais la vue de mon...de Ian dans cet état et la vue de cette...d'Erin me pousse dans mes retranchements.



- On n’en sait rien me répond Dimitri.



- Mets-le sur la banquette arrière et monte à l'avant.


- Erin monte derrière, et maintient le du mieux que tu peux. Dit-il.

La pimbêche s'installe, Dim lui confit Ian et lorsque lui et moi sommes installés dans l'auto je démarre sur les chapeaux de roue.
Je me concentre sur la route mais je ne peux m'empêcher de surveiller Ian dans le rétroviseur. Erin est pleine de sang, de son sang. Tout est de sa faute j'en suis certaine. Je suis sûre que tout est de la faute de cette idiote. Elle a dû se mettre dans une situation dangereuse et pour la protéger il se sera fait prendre par surprise.
Nous ne sommes plus qu'à quelques minutes de l'institut quand Dimitri parvient enfin à avoir Sam. Elle était partie rencontrer le nouveau chef de police et je devais m'occuper des appels mais en cas d'urgence, il n'y a qu'elle pour agir.
Je ne prends pas la peine de me garer convenablement. Adam et Sam sont devant la grille. Adam prend Ian directement et suivi de Sam l'emmène à l'infirmerie. Je sors de la voiture moi aussi, je veux absolument savoir comment il va, être là s'il a besoin de quelque chose, Dim est à mes côtés et Erin nous suit comme un petit chien alors qu’on n’a pas besoin d’elle. Je voudrais bien lui préciser le fond de ma pensée mais m'abstiens, ce n'est pas le moment. Elle ne paie rien pour attendre. Sam, Adam et Ian pénètrent dans la pièce mais alors que nous allions les suivre, Samantha nous referme la porte au nez.



- Attendez là soyez gentil. Nous lance Sam.



- Mais ...



Impossible de protester, la porte est déjà fermée. Réfugiée dans mon inquiétude, je m'assois au sol et blottis ma tête dans mes bras qui encerclent mes genoux. Je repense à tous nos bons moments. À l'époque où Ian et moi étions ensemble, quand il m'aimait...
Il n'a pas l'air comme ça quand on le croise mais Ian est très romantique, il aime surprendre et faire plaisir. Peu avant qu'il ne me quitte, il m'avait prévu une journée surprise. Nous étions allés déjeuner dans un petit parc privé où, la tête sur ses genoux, je l'avais écouté déclamer des poèmes. Ce que j'aimais cette époque, nous étions si heureux ! Pourquoi a-t-il fallut qu'il me quitte ?



- Tu m'énerves arrête toi un peu !



Erin fait les cents pas devant moi et Dimitri est venu s'assoir non loin de moi. Elle a vraiment le don de me pousser à bout. Tout m'agace chez elle. Madame se croit jolie et digne d'être dans les bras de Ian, de mon Ian, je sais qu'au fond il m'aime encore, mais il n'ose pas me le dire. Mais avec mademoiselle je minaude, forcément, ses hormones de mâle le travaillent et il a envie de l'inscrire à son tableau de chasse comme toutes les autres avant moi et celles venues après. Tôt ou tard, il me reviendra, et le plus tôt sera le mieux. Pour ça, je vais tout faire pour qu'il se rende compte que s'est moi qu'il veut et certainement pas cette gamine quelconque.


- Calme toi Rose ! Laisse-la respirer ! C'est Erin qui l'a trouvé, imagines un peu ce qu'elle a ressentit ! Et je te rappelle que sans elle, il ne serait plus des nôtres. Lui réplique Dimitri prenant ma défense.



C’est ça, il faut peut être que je la remercie aussi ! Si elle n'existait pas, il ne se mettrait pas en danger pour elle. Je me fiche bien de ce qu'elle a ressenti, certainement pas grand chose !



- Pourquoi elle n'est pas arrivée avant alors ? Et toi et les autres vous étiez où ? Et dites-moi ce qui s'est passé à la fin !



C'est insoutenable d'attendre ainsi sans savoir comment il va et sans connaitre les raisons de son état.
Erin se permet de me regarder et de me bafouiller je ne sais qu'elle ânerie au sujet de l'absence de Ian au repas et d'un groupe de gars qui l'auraient vu je ne sais où. Je ne l'écoute pas, elle ne m'intéresse pas de toute façon. Elle dit qu'elle a fait de son mieux mais j'en doute. La preuve, elle avoue elle-même que tout est de sa faute, c'est bien la première chose censée que j'entends sortir de sa bouche.


- Non Erin. Tu n'y es pour rien la réconforte Dimitri qui s'est levé et dirigé vers elle.



- Tu ne comprends pas. Je suis passé aux vestiaires, j'ai appelé et personne ne m'a répondu alors je me suis rendu à mon cours, mais si j'étais rentré je l aurais trouvé plus tôt !



C'est donc vraiment sa faute ! Quelle idiote ! Elle ne pouvait pas rentrer dans ce fichu vestiaire. Ça ne lui aurait prit que quelque minutes, quelques précieuses minutes. Pour moi, cette sale gamine sera toujours responsable de ce qu’il lui est arrivé.



- Tu es la seule à être partie à sa recherche, c'est grâce à toi si on a une chance de le sauver.



Non mais je rêve ! Grâce à elle, c'est vite dit ! Elle n'a pas fait grand chose...
Et voilà qu'elle se met à pleurer dans les bras de Dimitri. Elle sait vraiment user de ses charmes pour s'attirer les faveurs des garçons. Je ne le savais pas si crédule, il est totalement tombé dans son piège et la rassure.
Voilà qu'elle retourne la situation et que Dim se sent coupable. Toutes ses simagrées me volent un soupir.
Samantha finit par ouvrir la porte, je la regarde. En voyant son visage si grave je saute sur mes pieds et la dévisage.



- Comment va-t-il ?

Samantha me regarde, submergée par les larmes. Elle baisse la tête et la secoue de droite à gauche avec une extrême lenteur.

- Non ! C'est impossible...



Je ne peux en entendre plus et cours vers la sortie. J'ai besoin
d'air, besoin de respirer. Le poids qui me pèse sur les poumons m'oppresse beaucoup trop. J'ai mal compris, il ne peut pas en être autrement. Ian ne peut pas être...je pousse les portes du bâtiment et m'effondre à genoux devant le banc de pierre.
Une main se pose sur mon épaule.



- J'étais sûre que...



Je ne fini pas ma phrase, je pensais que j'avais mal compris et que Ian venait me rassurer mais il s'agissait de Dimitri. Ses si beaux yeux bleus plein de larmes. De les voir couler de la sorte sur ses joues me ramène à la dure réalité. Cette même réalité que je refuse de croire.
Il ne me dit pas un mot, il n'en a pas besoin. Dim s'agenouille près de moi et m'oblige à me relever et m'asseoir sur le banc.
Je me jette aussitôt dans ses bras et me laisse aller pleurer à chaudes larmes sur ses genoux. Je le sens me caresser le dos. Il essaie de m'apporter son soutien, de me calmer mais il perd son temps. Il n'y en a qu'un qui serait capable de le faire, qu'un seul dont le toucher me ramènerait à la raison, dont la voix me rassurerait et me reconnecterait à la vie.
Les heures passent, je sens le froid qui m'enveloppe mais je n'ai pas la force de bouger. Je n'ai pas cessé de pleurer depuis que j'ai quitté le couloir et Dimitri n'a pas bougé lui non plus.

- Rose, tu trembles, nous devrions rentrer maintenant.

Je secoue la tête, signe que je refuse de bouger.

- Je vais t'accompagner à ta chambre et demander à Sam de passer te voir.

Je refuse toujours.

- Je ne te laisse pas le choix Rose s'énerve-t-il alors.

Il se lève et m'entraine malgré moi avec lui. Il me conduit à l'intérieur où la chaleur nous frappe immédiatement. Dimitri m'accompagne à ma chambre mais en passant devant le couloir du bas, celui qui mène à l'infirmerie je demande à Dim de m'y conduire. Je veux le voir, je veux constater par moi même que c'est fini, que je ne verrai plus son si beau sourire. De loin nous voyons Samantha entrer.
En arrivant, nous entendons des voix, la sienne et celle de ...celle d'Erin. Mais qu'est-ce qu’elle fiche encore là !
Sam ouvre la porte.

- Je laisse allumé ou j'éteins ? Demande-t-elle à Erin.



- Je préfère éteint merci.



Comment ça elle préfère être dans le noir ? Et pourquoi reste-t-elle dans l'infirmerie ? Ian n'est-il plus là ? Va-t-il mieux finalement ?



Samantha éteint et referme la porte derrière elle.



- Sam !



- Oui Rose.



- Pourquoi Erin reste-t-elle ici ?



- Elle n'est pas prête à sortir.



- Je voudrais aller le voir une ...une dernière fois.



- Pas maintenant Rose !



- Mais pourquoi !


Samantha me trouve toutes sortes d'excuses m'empêchant de rentrer et d'aller me recueillir un peu auprès de celui que j'aime tant. La colère finit par me prendre, les cris remplacent le dialogue.



- Que se passe-t-il ? demandent alors Abby et Cloé qui viennent de dehors.



- Allez dans vos chambres les filles, je passerai te voir Cloé un peu plus tard.



- D'accord. Obéirent immédiatement les filles.

- Dimitri emmène Rose dans sa chambre et veille à ce qu'elle n'en sorte pas avant que je vous y rejoigne. Ce n'est vraiment ni le lieu ni le moment de faire un scandale même si je comprends qu'elle est attristée.

Dim obéit à l'ordre que lui a donné Samantha et même si je ne suis pas d'accord avec elle je n'ai pas d'autre choix que de le suivre. Elle nous y retrouve quelques minutes après et me tend un cachet ainsi qu'un verre d'eau.

- Prends ça, ça va te relaxer un peu.

J'obéis, de toute façon je n'ai que ça à faire.

Samantha m'aide à m'allonger sur mon lit.

- Dimitri !

- Oui.

- Tu veux bien veiller sur elle jusqu'à ce qu'elle s'endorme ?

- Bien sûr.

Sur ces mots, elle quitte la pièce nous laissant dans le noir. Toutes les émotions de l'après-midi combinées à ce qu'elle venait de me faire prendre m'aidèrent à trouver le sommeil.

J'ouvre les yeux, consciente d'avoir dormi une heure ou deux et constate qu'il est déjà onze heures passé, finalement mon sommeil aura duré plus longtemps que je ne le croyais. Je me lève encore un peu groggy et vais me doucher. J'enfile à la va vite un jeans et un tee-shirt et me dirige directement vers l'infirmerie, cette fois je compte bien entrer sans demander l'autorisation. Il est largement temps que je puisse passer un peu de temps avec Ian avant qu'il....À l'idée que bientôt des hommes viendraient le prendre pour l'emmener au cimetière une nouvelle crise de larmes me submerge.
Je pose la main sur la poignée. Personne dans les couloirs, aucun bruit à l'intérieur alors je la tourne doucement et ouvre la porte.
La pièce est baignée dans la lumière du soleil et la première chose qui m'interpelle, c'est Erin allongée près de Ian.

- Que fais-tu me mis-je immédiatement à hurler. Tu n'as pas honte, sors de ce lit tout de suite, pour qui te prends-tu sale petite garce! Tu devrais avoir honte !

C'en est trop ! Elle a passé la nuit avec lui. Comment a-t-elle pu rester allongée contre un m....

- Oh mon dieu ! Il est ...

Je n'ai pas le temps de réagir à ce qui vient de me surprendre que les larmes se mettent à couler. Ian n'est pas mort. Il s'est redressé en même temps qu'elle lorsque j'ai crié.
Mais alors que j'allais entrer et trainer cette sale gamine hors de son lit Samantha arrive.

- Poussez-vous ! Laissez-moi passer.

Ce n'est qu'à ce moment que je me rends compte que j'ai été rejointe par les autres. Ils ont dû être alertés par mes cris.
Samantha entre et referme derrière elle. Je suis trop sous le choc pour dire quoi que ce soit. Autour de moi les discussions vont bon train, sur le rétablissement de Ian et sur la présence d'Erin contre lui. Certains pensent à un miracle, d'autres à une stratégie pour avoir Erin pour lui seul, d'autres encore disent qu'Erin l'a sauvé...Que des idioties...comment une simple et banale petite humaine pourrait sauver un ange !

Les minutes s'écoulent et j'ai l'impression que Samantha et dedans depuis des heures. Quand elle ressort, elle nous explique que Ian s'est miraculeusement réveillé et qu'il va vite aller mieux. Nous demandons tous à le voir mais elle refuse et nous dit qu'il a besoin de calme et de beaucoup de repos.
Oui, nous n'avons pas le droit de le voir, nous ses amis de longue date pour certains mais la nouvelle, elle, a le droit. Oui, cette petite morveuse d'Erin a tous les droits ici, tout ça parce que mademoiselle a pour tutrice la directrice !

- Ian rejoindra sa chambre d'ici ce soir, vous pourrez aller le voir par petits groupes et dans le calme bien entendu. Soyez rassurés et reprenez vos activités, votre ami s'en remettra vite.

Je suis soulagée et en même temps tellement énervée que je décide d'aller me changer, de passer un survêtement et d'aller courir.

3 commentaires:

Lau. a dit…

J'adore! Merci pour ce chapitre. J'arrive un peu mieux a cerné le personnage de Rose!

xoxo

elise a dit…

Très intéressant POV car on apprend à connaitre un peu mieux Rose. Même si elle m'agace tjs autant, elle est jalouse sa réaction est normale mais moi je la sens pas......

j'aimerai bien le chapitre 11 du POV de Ian lol

bisous

La Comtesse a dit…

Grâce à ce passage, je comprends mieux maintenant pourquoi Rose à ce comportement ; l'ex de Ian !!!!
Jamais rien de bon attendre d'une ex mis à part coup bas, phrases assassines...