samedi 20 août 2011

Chapitre 13






Au beau milieu de la nuit ...



Ça doit faire trois heures que je dors lorsque la douleur de ma cheville me réveil. Je jette un œil à mon réveil et m'aperçois qu'il n'est que quatre heures du matin, finalement j'ai dormi plus que je ne le pensais mais bien trop tôt pour demander un calmant à Sam. Je décide donc de faire une petite tentative. Si je suis vraiment parvenu à sauver Ian, je devrais parvenir à guérir mon entorse ou au moins soulager ma douleur.
J'entreprends donc d'ôté la bande que m'a mit Sam et place ma main droite dessus. J'attends quelques instant mais il ne se passe rien. Pas de signe que mon soit disant dont se réveil. J'insiste et place ma seconde main de l'autre coté, sur ma malléole et me concentre.
Ian m' a expliqué qu'il doit se représenter l'élément dans la tête pour parvenir à le matérialiser devant lui et en faire ce qu'il veut. Peut-être que si je fais pareil, j'arriverais à quelque chose.
Je me détends et me concentre. J'imagine que ma cheville est bouillante et qu'elle s'apaise peu à peu, comme si on m'appliquait de la glace dessus. Je ressens enfin les petits picotements typique de mon don. Lorsque je ré-ouvre les yeux, je n'est plus mal. Je ne sais pas si elle est guérie ou juste apaisé mais au moins je me sens mieux. Éprise d'une énergie subite, je décide de me lever, de prendre ma douche et de m'habiller. En sortant de ma salle de bain, je m'aperçois qu'une heure et demi à passé déjà, maintenant, même si il est encore un peu tôt je peux aller raconter tout cela à Ian. J'enfile mes basket et me dirige vers la cuisine, je nous prend deux croissants. Quitte à le réveillé autant que ce soit avec une petite douceur.
Je frappe deux coups à sa porte, doucement pour ne pas réveiller tout l'étage lorsque j'entends une voix endormi me dire d'entrer.


- Coucou !

- Sil ?

Sa chambre est plongé dans la pénombre, j'entends un objet tomber puis la lumière de sa table de nuit s'allume.

- Désolée de te réveiller si tôt !

- Il y a un problème ?

- Non non pas du tout. C'est même tout le contraire !

Je me dirige vers lui et lui temps un croissant. Ian m'invite à m'assoir près de lui, m'embrasse et croque dans sa viennoiserie.

- Raconte !


Je me lève et lui demande.

- Tu ne remarque rien ?


- Un nouveau jean ?

- Non regarde mieux lui dis-je en sautillant d'une jambes à l'autre.

- Sil ! Il est cinq heures trente ...


- Ma cheville Ian, ma cheville ne me fait plus mal !

- C'est que ton antalgique fait encore effet .


- Mais non ! Dis-je en me rasseyant près de lui. La douleur m'a réveiller mais il était bien trop tôt pour que Samantha me donne un nouveau calmant. Alors j'ai essayé de me soulager par moi même.  

- Tu t'es servis de tes pouvoirs ! C'est génial Silver.


J'acquiesce de la tête et mord dans mon croissant.

- Tu as essayé un autre tours ?


- Non, je me suis préparée, j'ai filé à la cuisine et je suis directement venu.

- Ok, on va testé alors si tu veux bien !

Ian fini son petit déjeuné express et s'assoie en tailleur au milieu de son lit.


- Mets toi en face de moi .

Je lui obéis et le dévisage. Ce qu'il peut-être canon au petit matin et à la lumière tamisé ! Il porte un simple boxer noir et parfaitement moulant et je ne peux m'empêcher de détailler ses magnifiques abdos.


- Arrête de me mater et concentre toi !

Je lui souris mais je me sens devenir écarlate.


- On essai un truc simple. Tente d'allumer la lumière.

- C'est ça que tu appels simple ?


- Oui, tu n'as qu'à visualiser l'ampoule allumé puis tu concentres ton attention sur l'applique.

Je ferme les yeux, imagine l'ampoule chauffer, sa lumière vaciller puis s'allumer puis fixe mon regard au mur, sur son applique bleu. Je l'imagine s'allumer. Je veux qu'elle s'éclaire. Il le faut, elle doit s'illuminer...Une fois de plus, c'est la déception car il ne se passe rien.
Je regarde Ian en secouant la tête.

- Ok, on essai autrement.

Ian pose ses coudes sur ses genoux et tend la bras vers moi la paume des mains vers le haut.

- Pose tes mains dans les miennes.

Je le fais et lui demande ce que je dois faire ensuite. J'ai bien une idée mais ça n'a rien à voir avec l'exercice du moment.

- Tu refermes les yeux et te concentre sur la lumière au mur.


J'écoute chacune de ses paroles et applique à la lettre ce qu'il me demande. Il parle doucement mais sa voix est posé et rassurante à la fois.

- Concentre toi Sil, tu vois le globe en verre bleu ?


- Oui !

- En dessous il y a l'ampoule, elle est blanche, sphérique, une ampoule banale. Elle est éteinte , froide. Mais tu la réchauffe... tu la réanimes peu à peu... elle deviens tiède...s'éclaire doucement...Tu la vois, elle est allumé...Ne la perd pas et ouvre les yeux Sil et regarde !

J'ouvre doucement mes yeux sans quitter l'image de la lumière allumée dans mon esprit. Ian sourit. Je m'aperçois immédiatement que la pièce est totalement éclairée.


- Tu as réussi Sil !

- Incroyable...

- Viens là me dit-il en tirant sur mes mains qu'il tient toujours dans les siennes me faisant basculer sur lui. Nous tombons à la renverse sur son lit en rigolant.

C'est fou à quel point je suis bien lorsque je suis avec Ian. J'ai du mal à croire que nous sommes ensemble maintenant et encore plus a admettre qu'il a peut-être raison à mon sujet.

- À quoi tu penses ? Me demande-t-il soudainement.


- ...À nous et ...Je lui répond avec tellement de spontanéité que je suis surprise moi même...Et au fait que je suis peut-être comme toi.

- Tu en doutes encore ?


- De moins en moins.

- Moi je n'ai aucun doute Sil...tu es bien un ange...mon ange !

Ian dépose ses lèvres sur les miennes et m'embrasse tendrement, m'enveloppant avec douceur dans ses bras.


- Et si nous dormions un peu ?

- Bonne idée, on se retrouve toute à l'heure !
 

- Tu comptes aller où ?

- Dans ma chambre !


- Non non, tu restes la me dit-il en resserrant son étreinte. Enfin si tu le souhaites...je ne veux pas t'obliger.



Je lui fais un grand sourire et me blotti contre son torse. Ian nous recouvre de sa couette, dépose un baiser sur mon front et se pelotonne le nez dans mes cheveux. Ainsi lové l'un contre l'autre, nous nous endormons.



Quelques heures plus tard...



- Bonjour beauté, il faut se lever maintenant.

Je m'éveille doucement, et regarde l'ange blond qui se tient devant moi. Ian a prit sa douche, ses cheveux sont encore tout mouillé, ce qui les rends un peu plus sombre que d'habitude. Il a passé un jeans noir et un tee-shirt près du corps blanc avec le logo « S » de superman. J'esquisse un sourire en le voyant.

- Quoi ? Me demande-t-il aussitôt.

- Rien , rien .

- Quelque chose cloche sur moi ?

- Non non.....Mon héros !

- Elle se moque de moi s'écrit-il en se jetant sur moi.

Ian se met à califourchon sur moi et me chatouille. Je ris tellement que le souffle me manque par moment.

- Non....arrêtes....je t'en pris....

- Implore mon pardon !

- Non !

Ian reprit de plus belle ses chatouilles.

- Ok ! Je capitule !

- Implore !

- Je t'implore au grand Ian et te supplie d'arrêter.

- Ok dit-il simplement en s'arrêtant et en m'embrassant furtivement.

Je fini par sortir du lit et m'étire. C'était un réveil mouvementé mais l'un de mes plus beau quand même.

- Je passe dans ma chambre vite fait et je reviens !

- Ok mais traîne pas trop , j'ai faim...

Je me rafraîchi , passe un nouveau tee-shirt car le mien ressemble à un chiffon et sors de ma chambre. Devant la porte de Ian, je suis arrêtée avant même d'avoir frappé par une conversation qui se tient à l'intérieur.
Rose !
Rose parle avec Ian, ou plutôt ils se disputent.

- ...Comment tu as pu !


- Pu faire quoi Rose ? Pourquoi es-tu si énervé après moi ?

- Je l'ai vu Ian, elle sortait de ta chambre !

- Et alors ?

- Alors ça y es ? Tu as couché avec elle ? Tu m'as complètement oublié ? Maintenant que c'est fait, tu peux la larguer et revenir avec moi ....

- Non Rose ! Non ! Rien ne me fera revenir avec toi ...et non nous n'avons rien fait Sil et moi. Nous commençons à peine à sortir ensemble...elle est simplement...venu me chercher pour le déjeuner !

- Je te connais Ian, quand tu l'auras eu dans ton lit, tu la quittera comme toutes les autres !

- Faut croire que tu me connais mal.

- On était bien ensemble. Lui dit-elle d'une voix mielleuse.

- Oui Rose était.

Ian avait insisté sur le passé de ce verbe.

- On pourrait réessayé ?

- Non Rose, toi et moi c'est terminé et c'est définitif.

- Comme tu voudras répond-t-elle avec colère.

Sans que je puisse réagir, elle ouvre la porte avec fracas et me lance un regard noir.

- Pourquoi je suis si étonné de te trouver derrière cette porte.

- Bonjour Rose , j'ai bien dormi merci et toi ?

- Fanfaronne tant que tu veux, il finira par te quitter toi aussi ! Petite humaine ! Dit-elle sur le ton d'une insulte.

- Justement on t'a pas dit ?

- Quoi ?

Ian me fait signe de me taire.

- Que...que je suis fier d'être une simple humaine.

Rose siffla entre ses dents. Elle se tourna vers Ian , se jeta à son cou et l'embrassa avant de filer en courant.
Sous le choc je regarde Ian bouche bée. Il n'a pas l'air moins stupéfait que moi.

- Je...C'est...Silver, ce...bégaye-t-il.

- T'inquiète...ça va. J'ai bien vu que tu n'y es pour rien.

Je me dirige vers lui et le prend dans mes bras. Il m'embrasse et lorsque nous nous éloignons un peu, nous nous apercevons que Yaëlle se tient à quelques pas et nous regarde.

- Bonjour, lui lance Ian.

J'en fais de même mais alors qu'elle lui répond pas un grand sourire, elle me lance à moi en guise de réponse un regard sombre. Décidément, ce matin, je n'avais pas de chance. Entre elle et Rose qui se jette au cou de mon petit ami sous mes yeux la journée n'augure rien de très bon mais je reprend vite le dessus en me disant qu'après tout c'est le premier jour des vacances, qu'il fait plutôt beau pour une journée de décembre et que je vais pouvoir profiter de presque trois semaines pour faire ce dont j'ai envie, m’entraîner et profiter de Ian.
Après un petit déjeuné copieux, les filles s'engagent à apporter chacune quelques tenues à Yaëlle et Ian et moi entreprenons de lui faire faire le tour du propriétaire.

4 commentaires:

La Comtesse a dit…

La journée avait si bien commencé pour nos deux amoureux...
Cette peste de Rose me donne toujours autant envie de lui coller deux claques !! C'est vraiment l'ex dans toute sa splendeur ; jalouse, désagréable et persuadée qu'elle va pouvoir récupérer Ian...

elise a dit…

ce début de journée était plein de surprise entre Sil qui arrive à se soigner puis à utiliser un peu ses pouvoirs mais Rose nous fait un sacré numéro^^
J'aime beucoup comme Ian la remet en place en lui disant qu'entre eux c'est vraiment fini.
Quand à Yaëlle je me demande ce qui lui prend!
bisous

Lau. a dit…

Wouah! Comme quoi, parfois la journée commence superbement bien, et sans qu'on s'y attende, tout change. Merci Rose!
N'empêche c'est tout mignon le reveil des deux amoureux! =D

Céline a dit…

Rose est détestable et Yaelle, je ne l'aime pas ... encore des obstacles pour notre couple d'amoureux !